AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 don't be afraid to catch feels (eshe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 15

MessageSujet: don't be afraid to catch feels (eshe)   Mar 22 Aoû - 13:39


ne pas courir, ne pas courir, ne pas courir. un richmond, ça ne court pas. c'est ce que lui avait appris son père. pourtant c'est un richmond très en retard qu'il y a là. papa dirait qu'il faut savoir se faire attendre, mais art est trop respectueux pour faire attendre qui que ce soit. certains l'observent marcher de vive allure dans la rue. d'autres murmurent des choses qu'il n'essaie même pas d'entendre. ils le connaissent, le reconnaissent, se demandent sûrement pourquoi il s'embête à marcher alors qu'il a un chauffeur privé. la tête haute, les épaules en arrière, il garde un air de grand bonhomme arrogant alors que parfois il aimerait juste se cacher.
c'est trop de stress, ça. beaucoup trop. alors il sort son paquet de cigarette, prêt à détruire ses poumons contre un peu de paix intérieure.
mais là, boum.
c'est pour ça, arthur, qu'il faut garder la tête haute quand on marche. pour ne bousculer personne. automatiquement, son bras se tend, prêt à rattraper ce, celle, qui pouvait potentiellement tomber après cette collision. il a des vieux airs de sauveur, art, même si c'est lui qui crée le danger. cette fois, personne ne trébuche, bien heureusement. "mon dieu, je suis déso.." et là, tout s'arrête. sa voix, son coeur, et même le temps. c'est elle. ses yeux se posent sur son beau, beau visage. il l'observe comme il a l'habitude de le faire, sauf que cette fois, elle est juste là, à côté. si près. trop près. tellement près qu'art sent le rouge lui monter aux joues. un peu. il baisse les yeux, un instant. un court instant. il ne fallait pas être impoli. "désolé" il reprend, avant de reculer un peu. son regard vert se repose de nouveau sur elle et il passe une main dans ses cheveux blonds pour les dompter après cette mini secousse. "je.. vous ai fait mal ?" mais qu'est-ce qu'il fait ? sa seule envie est de fuir. là, maintenant. partir loin. prendre ses jambes à son cou pour avoir osé ouvrir la bouche. et d'un autre côté, il ne pouvait pas la laisser là, comme ça. puis de toute manière, ses jambes étaient figées, tétanisées. alors art s'allume nerveusement une cigarette.
quel con.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

don't be afraid to catch feels (eshe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À PLUS TARD, CROCODILE. :: ( NOUVELLE-ORLÉANS ) :: LES RUES-