AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 troisième étagère, à côté des cornichons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 17

MessageSujet: troisième étagère, à côté des cornichons    Mer 30 Aoû - 11:35


devon, les yeux rivés sur la pendule. devon, pas grand chose à faire. devon, ça regarde les passants. ça se prend au jeu, ça détaille. les vieux, les jeunes. les moches, les beaux. les petits yeux noirs qui s'enjaillent. devon, devon. il attend désespérément un client. et y'en a. deux filles, ados. le chewing gum rose qu'il entend claquer et qu'il voit vu que ça ferme pas la bouche. ça lui arrache un petit sourire. flashback, de quand sa mère lui disait de la fermer. ouais, devon arrête de ruminer. voilà ce qu'elle lui sortait. et puis le temps est passé, les kilomètres les ont séparés. devon, il a personne pour saouler. enfin, pas de mère. il préfère les cocktails et les shots. blue hawaii pour le swag, jagger bomb pour l'adrénaline. c'est encore une journée banale. une de celles dont il pourrait se passer mais on a pas toujours ce qu'on veut. faut être là, faut travailler, faire marcher le système. ouais, c'est sûr qu'avec les deux clients qui passent toutes les heures, il va pas devenir millionnaire. m'enfin bon, osef comme certains disent. devon, il est touché mais il reste debout. faux. il se pose contre la table, attend tranquillement. et là, c'est le jésus qui passe la porte. esquisse arrachée, il est fier. il sait que c'est le moment. petit sachet dans sa poche. et c'est avec ses petites jambes qu'il va à la porte pour mettre le signe fermé. ouais, monsieur prend sa pause quand ça lui chante. bon, il a aussi une bonne raison. petit jeu entre les rayons et la silhouette s'arrête. rayon bière. pas bien, non non. devon arrive derrière lui et vient s'appuyer contre la vitre. il le détaille, sourit comme un débile. ouais, l'habituel sourire de "coucou je suis là". du devon tout craché, niais. ouais ouais. et là il parle. « j'ai mis le signe 'fermé'. tu sais ce que ça veut dire ? » ça se dévisage, ça s'envisage. « c'est une très belle vitre. tu ne trouves pas ? » en vrai, c'est juste la vitre d'un frigo dans une petite épicerie pourrie. « les préservatifs sont sur la troisième étagère, à côté des cornichons. » grand sourire et devon, il attend. la réplique qui le flinguera ou juste du sarcasme, n'importe quoi. il prend tout, surtout quand c'est gratuit. même la méchanceté est acceptée. mickey, c'est un tsundere. faut pas l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 9

MessageSujet: Re: troisième étagère, à côté des cornichons    Mer 30 Aoû - 13:39


Il est mort. Un peu à l’intérieur, un peu à l’extérieur. Ce matin, il est passé chez lui pour prendre quelques affaires propres, l’odeur de la pizza pourrie et de l’alcool lui ont retourné l’estomac. Il a rapidement un t-shirt rolling stones et un vieux jeans délavé, il s’est presque changé dans les escaliers tellement il n’avait pas envie de passer une seconde de plus à l’intérieur. Et puis, il se considère chanceux, il n’a pas vu sa mère, surement en plein coma éthylique quelque part. Ça évite les cris, les injures. Des casse-têtes dont il se passerait toujours. Après ça, Mickey trace les rues. Pas grand-chose à faire. Il ne vend pas de glaces aujourd’hui, ni rien d’autres d’ailleurs. Petite pause, bien méritée ou pas. Mais il en profite. La cigarette coincée entre ses lèvres, il observe sa vie s’envoler en fumée dans des nuances de gris. Il participe à la pollution de la ville, humaine et silencieuse. Il s’ennuie aussi, un peu. Et ce n’est pas bon, parce qu’alors, les pensées qui traversent sont esprits font peur, à lui le premier. Il a envie de se défoncer, d’être plus high que la tour eiffel, de baiser aussi. Et il sait avec qui il pourrait faire tout ça. Il a un petit sourire sur les lèvres, Mickey, quand il pense à lui. Pas par amour, pas par tendresse. Ce n’est pas des choses qu’il connait. De toute façon, l’amour ça appartient aux privilégiés. Eux ne sont pas cette race. Non, il sourit juste parce qu’il sait que l’autre lui fait du bien. Bien-être à la fois éphémère et artificielle. Mais qu’importe, il le veut. Alors il coince une énième cigarette, il s’en fout de puer le tabac froid après et se dirige vers l’épicerie la plus proche. Il entre dans la boutique, pas félin et regard charmeur. Il le voit son sourire pourtant il l’ignore. Il se balade entre les rayons et l’autre le bloque finalement dans son chemin, adossé contre la vitre, avec sa sale gueule de vainqueur. « Je sais pas lire. Quand je vends des glaces, j’ai pas de panneaux à mettre. » Ils se regardent. Mickey n’a aucune gêne à le mater sous tous les angles. « Elle doit être bien glacée, ta vitre. » Mickey sourit. Ils sont fatiguant, tous les deux, un peu gênants aussi. « Et, y’a une raison spéciale pour qu’ils soient à côté des cornichons. » Il se tourne dos à lui, feint chercher du regard quelque chose. « Je pense quand même que ce que je veux est sur toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 17

MessageSujet: Re: troisième étagère, à côté des cornichons    Mer 13 Sep - 15:03


devon, quand on le voit; on se dit que c'est un débile. un petit con et c'est pas forcément faux. sauf que lui, il s'en fout. ça lui fait plaisir de voir mickey, surtout parce qu'il sait ce que ça veut dire. il se dirige vers la porte, signe fermé. ah, la joie. et puis il le rejoint. mickey, t'es beau. t'as les cheveux soyeux. il lui parle, probablement trop mais devon, c'est un moulin à paroles. faut bien se vider verbalement, à défaut d'autre chose. oui, ici on aime la poésie. et puis il finit, termine son show. (one-man show parce que mickey n'est pas très coopératif, enfin comme d'habitude). et il attend gentiment, sagement même qu'il le casse. que ses mots soient secs, assez pour heurter son petit cœur sensible. mickey aime l'ignorer et répliquer, devon y est habitué. à vrai dire, il aime ça. adossé contre la vitre, il écoute les mots du gamin. il rit à ce qu'il dit et puis ils continuent de se regarder. silence. ils se dévisagent encore, se détaillent. devon, il se sent scruté. les yeux noirs de mickey, ils glissent sur son corps et tout ça sans aucune gêne. sale vicieux. « t'as pas tort mais t'es encore plus glacé qu'elle. tu veux que je te réchauffe ? » remarques saoûlantes, inutiles. mais bon, c'est pas grave. ils font la conversation, pas vrai ? « c'était pour le côté inattendu, tu vois on aime les surprises ici. » à vrai dire, c'était pas une place très bien choisie mais bon, certaines anatomies se retrouvaient bien dans les bocaux juste à côté des boîtes de capotes. fallait pas brusquer ceux qui avaient été lésés par la nature. et puis mickey lui tourne le dos. parfait, devon a une vue encore meilleure. et sa voix retentit à nouveau. « ah oui ? » et il sourit. pas félins et il vient le faire se retourner. devon, il a sorti le sachet pour lui coller sous le nez. « tu parles de ça chéri ? » et ça joue comme un gosse, ça fait chier le monde. devon, il est jamais crédible de toute façon. tout le monde s'accorde bien là-dessus. et il agite le sachet, gros gamin. mais devon, il ne s'arrête pas là. il sourit avant de s'avancer pour coller le petit mickey contre le grand frigo des bières. « tu ne m'as pas vraiment dit bonjour. » ça veut rien dire, on comprend pas trop où il veut en venir mais pour devon, les gestes parlent plus que les mots. il vient l'embrasser sans détour. monsieur direct is back. et puis c'est pas comme si ce baiser était leur premier. appuyé contre la vitre, il attend que mickey réagisse. tsundere, pense t-il. « tu sais où trouver les cornichons, non ? » ils sont énervants à se vanner mais bon, c'est la base de cette relation qui sort de nul part. « tu veux qu'on le fasse en étant high ou tu préfères que je sois ta drogue ? » gros lourd, puissance xxl. ah, devon t'es vraiment chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: troisième étagère, à côté des cornichons    


Revenir en haut Aller en bas
 

troisième étagère, à côté des cornichons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À PLUS TARD, CROCODILE. :: ( COIN DÉTENTE ) :: MOTS-