AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 experiment in terror (jeanne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 3

MessageSujet: experiment in terror (jeanne)   Lun 27 Nov - 16:40


experiment in terror
jeanne et mickey
(à écouter pendant la lecture)


une silhouette qui traverse les nuits, l'ombre menaçante qui s'écrase sur le bitume. au dessus de sa tête, de vieux lampadaires qui peinent à éclairer. mickey, il les fait trainer ses pieds. mickey, il n'a pas envie de rentrer. il est 22:22, l'heure d'exaucer un voeu. le gamin, il rêverait de pouvoir en faire, des voeux. encore faut-il savoir lesquels. ce mec a le coeur à l'envers,  il est bien du genre à se faire chier dans des montagnes russes et à s'amuser à l'enterrement de son paternel. les deux mains coincées dans les poches de son jean. un jean délavé, déchiré, passé. les cernes décorent son minois, il ressemble à james dean, en moins beau, toujours moins beau. là bas, dans le manoir, de la lumière. louie ? c'est peut-être jeanne. ou peut-être bien les deux. ce n'est pas rodolf, sûrement pas. il est toujours 22:22, mickey traine toujours ses pieds, mickey n'a toujours pas envie de rentrer. il s'arrête devant la vitre d'une bagnole à la peinture usée, le mioche ne se trouve pas à son avantage. il tente de remettre sa mèche sur le côté, celle qui lui tombe d'ordinaire sur la gueule, mais c'est sans grand succès. mickey blum s'approche de la baraque des filles, il toque brusquement à la porte. il a envie de voir louie, jeanne, ou bien les deux pas. pas rodolf, sûrement pas rodolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 3

MessageSujet: Re: experiment in terror (jeanne)   Mar 28 Nov - 2:39



Ça a toujours été la maison des Vargas.
Ça a d'abord été la maison des parents,
puis la maison de Rodolf et Louie,
puis enfin, celle de Rodolf, Louie et Jeanne.
Quand elle était adolescente, Jeanne venait parfois après les cours. Elle se posait dans la serre avec Louie et elles lisaient en silence (parfois, elles lisaient à voix haute, pour les orchidées, les roses, les plantes araignées et les plantes grimpantes qui grimpent et grimpent s'en s'arrêter s'arrêteront-elles un jour ? on ne le sait pas). Elle aimait découvrir les pièces comme on découvre les milles tableaux d'un musée. Elle aimait faire glisser ses doigts sur la poussière accumulée sur les bibliothèques et aimait boire son thé dans la tasse de porcelaine aux rebords dorés. Elle aimait observer Rodolf discrètement sans qu'il ne la voit, jusqu'au moment où il tournait la tête pour surprendre son regard. Elle aimait tout de cet endroit et ça n'a pas changé, ça ne changera jamais, ou peut-être que ça commence à peser sur le coeur, les fantômes du passé, qui lui font regretter un temps qui ne reviendra jamais en courant. Sa main lâche prise, elle laisse la poignée du petit arrosoir vert forêt respirer. Elle laisse la terre s'abreuver de l'eau enfin offerte. Son corps se déplace hors de la pièce pour laisser les plantes au repos et il s'arrête devant la haute et massive porte d'entrée. On a frappé, trois coups hors d'haleine, pressés de vivre. Elle va ouvrir. Mickey et sa mèche indomptable se trouvent face à elle. L'intérieur se serre. La vue du jeune homme l'enchante autant qu'elle lui laisse un goût amer en bouche parce que ta copine a couchée avec mon copain et elle est morte maintenant et c'est un peu pareil avec Rudolf il a l'âme morte décédée enterrée mais son corps est toujours là c'est horrible ce qui nous arrive pas vrai Mickey ?

- Entre.

Elle sourit, pourtant, parce que les muscles de son visage font très souvent ça quand elle le voit. Jeanne le sait. Elle sait qu'il a l'être errant et qu'il a de la difficulté à dormir. Avec douceur, la porte se ferme derrière eux. Louie est à l'étage. Jeanne croit qu'elle fait la lecture au grand frère.

- Tu as l'air d'un fantôme, est-ce que ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

experiment in terror (jeanne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À PLUS TARD, CROCODILE. :: ( NOUVELLE-ORLÉANS ) :: LES HABITATIONS-