AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dieu n'en fait qu'à sa tête, casquette à l'envers (polly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 40

MessageSujet: dieu n'en fait qu'à sa tête, casquette à l'envers (polly)   Mar 22 Aoû - 17:29


ce silence gênant qui fait trembler la table,
Ô qu'il n'aime pas ça. il se demande si c'est possible d'être si désagréable.
preuve vivante, visage vénéneux
(plissant nombre de rides insuffisantes pour seulement dix doigts)
qui gueule des syllabes acerbes.
"mensonge et infamie!"

manque plus qu'il crie au sorcier,
pour ressembler à un parfait wesley.

il chope ses prospectus,
il vole sa dignité,
il quitte ses mensonges
pour détaler dans la rue.
manteau en main, cœur au débarras
il court tout droit, tout bas, ici-là.

dernier client de la journée qui trouve faille dans ses sourires charmeurs. malheureusement et certainement aidé de son alzheimer. rick détale avant que son visage ne fasse la une des journaux. il veux pas que maman se rend compte des arnaques commerciales. tandis qu'au dessus de sa tête, de ses cheveux griffant le vent, trois pleupleu doute sur le futur.

un des anges s'y penche,
s'y frotte contre son nuage, main à la hanche.
"faudrait qu'il tourne à gauche. t'as pas une idée ?"
le deuxième ange se penche à son tour,
"on pourrait mettre quelques troubadours."
dieu écarte cette proposition de la main,
énervé par ses anges mais juste un brin.
"une peau de banane."
ange 1, ange 2 doute de cette douane
elle passera jamais.
"on doute de mes mots, désormais ?"
personne ne dit non à dieu,
il ne faudrait pas passer pour plus odieux.

retour à l'homme lait chocolat qui continue de courir jusqu'à la réussite. pied qui glisse. ça sera pas pour tout de suite. c'est là qu'il perd l'équilibre, faisant rire ange et démon dans un espace temps immortel.

un "chouick" à sa droite qui rebondit contre son épaule,
il tourne la tête un peu perdu face à tous ces pôles.
nord, sud, est ou ouest, il vient tout juste de glisser
sur une peau de banane toute froissée.

"holy shit." retrouvant connaissance d'image et de parole, une paire d'yeux glisse sur la combi blanche. sentiment en avalanche. le cœur qui fait boum crac boum, les yeux qui regardent son corps façon zoom. il devine des formes idylliques sous cette combi odeur acide butyrique.

un instant fut tout de même accordé pour son visage. pas de jaloux mais y'a des traits aussi rougeoyer que familier. pupilles qui tombent dans les siennes. ancienne conquête dont l'alcool aurait ravagé les souvenirs ? les bras ballant, il se trouve obligé de demander.
"on s'connait ? rick wesley." main tendu à l'ange déchu. "tu m'dis vaguement quelque chose." il s'permet de la tutoyer, il voudrait pas faire trop animalier.

et il reste là,
main dans le vide
qui murmure "te revoilà!"
en pensant aux seize métamorphoses d'ovide.

_________________
j'ai mourru partout
dans tes bras surtout,
bouge pas que j'te caresse tout doux
peace  peace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 382

MessageSujet: Re: dieu n'en fait qu'à sa tête, casquette à l'envers (polly)   Mer 23 Aoû - 14:32


un meurtre-suicide.
quoi de plus spectaculaire, quoi de plus joli pour les yeux.
arme utilisée, revolver.
des confettis de sang qui se sont éparpillés dans la salle de bain et le salon. des lacs de sang au sol, un presque bu par la moquette, l'autre comme collé au plancher. on dirait qu'il y a eu averse sanguine dans cette minuscule maison en désordre. polly et son père tirent à pile ou face pour savoir qu'elle pièce ils nettoieront. il y a plus de merde dans le salon et, avec la chaleur qu'il fait, personne n'a envie de passer trop de temps là. papa nooja lance la pièce, elle tombe sur pile.
(polly avait choisi face).
la demoiselle est confinée au salon.
toutes les fenêtres sont fermées et le masque qu'elle porte l'empêche surtout de respirer correctement. il fait très chaud, y'a des cheveux qui collent à son front plein d'sueur. elle a sortie le canapé plein d'excrément et de vomi avec un collègue à l'extérieur de la maison et maintenant, le vrai travail commence. il ne doit plus y avoir aucune trace de mort dans cette pièce.
et, pour effacer la mort,
elle doit s'armer de patience.
six longues heures plus tard, ils sortent de la maison.
polly est la dernière, trop minutieuse, trop capricieuse.
ils lui ont laissé le camion de l'entreprise et elle ouvre les portes de derrière pour pouvoir bien ranger le reste de l'équipement. lorsqu'elle retire son masque, une petite catastrophe se produit. un homme tombe, trébuche sous le regard amusé de dieu. polly enlève ses gants et prend un moment avant de se retourner pour voir l'accidenté. un visage étrangement familier.
elle fronce les sourcils devant cette main tendu vers elle.
elle se dit qu'elle ne le connait pas, au début, mais lorsque son nom s'échappe de ses lèvres, elle comprend. ses yeux sombres semblent s'illuminer et ses longs doigts viennent se refermer sur la main de l'homme pour l'aider à se relever.

- j'y crois pas...

elle esquisse un sourire en coin et détache sa combinaison blanche pour enlever au moins le haut, parce qu'elle va crever sous la chaleur. elle pu, elle sent le sang caillé et les produits nettoyants. elle s'dit qu'il va sûrement partir, rick. cet ami d'enfance.

- c'est polly. polly nooja. tu t'souviens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youaremyalligator.forumactif.com

avatar

MESSAGES : 40

MessageSujet: Re: dieu n'en fait qu'à sa tête, casquette à l'envers (polly)   Ven 25 Aoû - 15:20


qu'ils sont beaux ses yeux illuminés,
ah oui ils sont beaux, mais rick continue à fouiner
mis à part les quelques pigeons battant de l'aile
sur l'autoroute de l'irréel
la carte mémoire semble salement endommagé.

il cherche profondément, jusqu'à s'en péter
le dos, ou même l'émietté
histoire d'avoir de quoi grignoter
sous l'eau de l'été.

la main elle vient vers lui, l'aidant à se relever de ce malheureux accident. dire qu'à cause d'une banane, il aurait pu s'en casser les dents. rick les aurait entendu, les rires stridents. en attendant il profite de la jolie vue s'en cachant timidement. un regard discret sur le haut qui s'offre à lui, ça ne l'étonnerait pas de trouver ici la conquête d'une nuit. l'odeur change la donne, mélange chimique qui lui donnerait envie de se shooter aux néfazodones.

polly.
nooja polly.
elle est devenue jolie,
elle l'était avant, jolie
mais encore plus maintenant jolie.

jolies lèvres,
à lui donner la crève.
jolies seins,
dont il a oublié le vaccin.
demain matin,
allô médecin.

"polly, bah putain." il crache ses mots sans délicatesse (après tout, on se rappelle dans la cour quand il lui montrait ses fesses, en échange de deux pièces). c'est plus les mêmes formes, ni les mêmes regards. remember le dieu sur son nuage, quémandant à ses anges de refaire son maquillage.

"ça fait tellement longtemps."
un peu trop longtemps.
"c'est pourquoi la combi ?
t'es devenue dame pipi ?"
rêve de gamine.
"tu bosses ? sinon je t'invite,
j'ai des amphétamine
si ça te branche."
on oublie le coup de hanche
mais on le remplace d'un clin d’œil
(il voudrait pas finir dans un cercueil,
à cause de ses blagues racaille).

il voudrait pas croire qu'ils vivaient si proches l'un l'autre depuis tout ce temps. ils s'étaient perdus de vue, à cause de papa nooja et la revoir, il trouve ça excitant. tant de blague d'enfant perdus sur la route, faut qu'ils reprennent l'autoroute ou se tape un casse-croûte.

dans les deux cas,
oh la la la,
qu'elle est belle nooja
ou plutôt, devenue belle nooja.

_________________
j'ai mourru partout
dans tes bras surtout,
bouge pas que j'te caresse tout doux
peace  peace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 382

MessageSujet: Re: dieu n'en fait qu'à sa tête, casquette à l'envers (polly)   Ven 8 Sep - 12:57


elle peut sentir ses yeux pétrole scruter ce qu'elle est, ce qu'elle est devenue au fil des années sans qu'ils puissent se voir. un jour, papa nooja a refusé que maman nooja traîne avec maman wesley et donc, polly n'a plus jamais eu droit au regard de rick sur elle. elle n'a plus jamais eu droit aux conneries d'enfants qu'ils s'inventaient en riant et en construisant des cabanes dans la cours arrière (ils piquaient même, parfois, des grigris dans la boutique vaudou en se demandant ce que ça pouvait bien faire).
la grande main de l'ancien ami s'agrippe à la fragile main de la nettoyeuse.
elle a un sourire dessiné sur ses lèvres froides.
c'est une drôle de coïncidence.
rick évoque dame pipi et elle grimace.
il se souvient de ça ? elle aurait bien voulu que non.
des délires de gamins qui gueulent et rigolent un peu trop fort.
tu lui demandes ce qu'il a bouffé hier et il ne s'en souviendrait peut-être même pas.
mais pour dame pipi, faut que son cerveau ai tout bien noté.
elle serre les dents.

- ouais, j'ai réalisé mon vieux rêve.

son masque pèse sur sa cage thoracique et elle le retire complètement. elle le dépose sur une des boîtes qui traîne dans la camionnette.

- non, j'bosse pour mon père. tu t'souviens ? le nettoyage de scènes de crimes.

l'emploi on ne peut plus chic.
elle prend une bouteille d'eau pour s'offrir un peu d'hydratation. un peu d'répit sous cette chaleur accablante. l'été est presque terminé, mais les rayons de l'astre solaire n'offrent aucune pause aux habitants de nola.

- j'ai terminé, alors j'veux bien pour l'amphétamine.

y'a ce rire un peu coincé dans sa gorge qui s'fait entendre. polly, elle est trop souvent sérieuse, elle glace trop souvent le sang, alors le rire, il est parfois moins naturel que les autres. et sur ces notes, elle laisse elle aussi ses yeux scruter son ancien ami.
il est charmant,
elle a envie de glisser ses grands et fins doigts sur ses joues
- elles ont l'air douces -
elle a envie de caresser ses cheveux et puis son cou.
mais elle fronce les sourcils,
parce que le coeur s'affole un peu sous ces idées peu habituelles.
elle se place de côté pour ne plus l'observer et elle se débarrasse de sa combi blanche.

- j'espère que tu veux pas qu'on sorte dans un endroit public parce que j'sens la mort.

et si seulement c'était une blague,
mais ça ne l'est pas.
elle sent vraiment la faucheuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youaremyalligator.forumactif.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: dieu n'en fait qu'à sa tête, casquette à l'envers (polly)   


Revenir en haut Aller en bas
 

dieu n'en fait qu'à sa tête, casquette à l'envers (polly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À PLUS TARD, CROCODILE. :: ( NOUVELLE-ORLÉANS ) :: LES RUES-