AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dis-moi que brûle encore cet espoir que tu tiens. (Frieda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 37

MessageSujet: Dis-moi que brûle encore cet espoir que tu tiens. (Frieda)   Mer 23 Aoû - 18:18


J'entends encore un bourdon dans ma tête,
ça tape, ça tape ; ça brûle sur mes lèvres.
La révolte dans le sang - et le sang sur la langue.
Le bruit des cris qui m'assomment et mes pas qui me guident ici.
J'sais pas pourquoi j'suis là. J'sais pas pourquoi j'viens devant sa porte pour me présenter dans cet état pitoyable.
En fait, si, j'sais,
J'sais que j'ai besoin qu'elle m'engueule. Qu'elle m'crache à la gueule que j'suis conne, que j'aurais pas dû y aller ni m'laisser tabasser. Elle va m'soupirer que oui, on a toutes la tête baissée - mais que c'est pas une raison pour risquer d'me faire briser. J'ai besoin de ça parce que j'sais qu'elle dit la vérité - que je devrais l'écouter.

J'ai la bouche ensanglantée ; de l'hémoglobine sur le palais -
un château de mots ; et des maux hématomes. Le bras alourdi par les bleus encore rouges, j'dois m'y prendre à deux fois avant d'arriver à frapper à sa porte.
Le bruit de ma peau contre le bois m'fait sursauter - j'ai l'échos des poings arrachés et des insultes enragées de connards mal baisés.
La porte s'ouvre et ma voix tremble face au silence ; j'ai du mal à rester debout.
J'sais même pas comment j'ai réussi à marcher jusqu'ici.

Frieda... J'ai fait une connerie... J'aurais pas dû y aller... Ils sont venu tout casser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 103

MessageSujet: Re: Dis-moi que brûle encore cet espoir que tu tiens. (Frieda)   Ven 8 Sep - 21:06



putain frieda tu pètes un câble. t'arrêtes pas de retourner dans l'passé, changer ta décision, changer ton choix, parce que t'essayes d'sauver kate, tu veux pas qu'elle se suicide, tu veux trouver comment la sauver. tu veux le faire.
t'en as besoin
profondément,
intimement,
viscéralement,
il faut qu'tu la sauves.
en fait, ce qui est drôle, c'est que t'as constamment ce besoin de sauver les gens. ce besoin de prouver que t'es meilleure que les autres, parce que t'es toujours une enfant, t'as parfois l'impression qu'on te traîne derrière comme un boulet. rose, baby, noé, era, tes frères, même nikita, qui pourtant est plus jeune que toi, que tu protèges du mieux que tu le peux. et t'essayes, vraiment, mais quoique tu fasses, tu t'retrouves à laisser kate se suicider, parce que t'y arrives pas, t'arrives pas à trouver le bon choix. et puis t'entend taper contre ta porte, friedrich est pas là, alors t'es un peu tranquille. si tu pestes d'savoir que quelqu'un va te déranger, tu te diriges quand même vers la porte pour aller accueillir l'importun/e. avec un peu de chance, ça sera noé qui viendra tirer son coup, et tu t'sentira probablement plus détendu après.
mais c'est pas noé,
non,
c'est era
ta pote era
totalement défoncée
couverte de bleu
lamentable
t'as même pas le temps d'parler qu'l'aînée s'met à parler, t'disant qu'ils sont venu tout défoncer. t'es pas conne, tu sais d'qui elle parle, tu comprend vite. t'as envie d'la frapper, toi aussi. putain, era, dans quel merde tu t'es encore foutu ?
tu soupires,
la laisse entrer,
prête à la niquer
tu peux pas arrêter un peu tes conneries ?
arrêter d'te prendre pour une warrior ?
tu vois bien qu'tu gagneras pas
alors arrêtes, non ?
tu m'saoules,
va falloir que j'panse tes plaies combien d'fois encore
pour qu'tu comprennes qu'c'est une idée d'merde ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 37

MessageSujet: Re: Dis-moi que brûle encore cet espoir que tu tiens. (Frieda)   Sam 9 Sep - 18:55


T'es là complètement perdue, t'es Eurydice et t'as marché sur ce putain de serpent sauf que Orphée a pas été foutu de se rappeler de ton nom,
T'as les pieds dans un bourbier incommensurable, comme un Balzac t'es la représentation même de ce que tu es sans être capable de dire clairement tout ce qu'il se passe en toi,
Frieda te regarde, te tue d'un regard qui fait bien plus mal que les bleus que t'as sur les bras,
Parce que Frieda, ça compte,
Pas comme eux,
Pas comme c'qu'ils ont dit.

Quand elle est là en train de s'inquiéter, t'as l'impression d'être à la fois comprise et incomprise,
un oxymore vivant,
ou mort,
tu sais plus trop.
T'as les doigts qui tremblent, un julien sorel clairement amoureux ; toi Frieda c'est un peu tout,
La soeur que t'as jamais eue,
l'amie que tu ne mériteras,
jamais.
Alors elle est là avec ses mots (maux) mal pesés qui te font mal au coeur parce qu'au fond tu sais qu'elle aussi aimerait se battre pour tout ça,
Mais est-ce que tu serais capable de mourir (pourrir) pour ça ?
Non
Parce qu'il y a elles,
Les amies,
L'amour.
tout.
Alors t'es là comme une conne à réaliser que tu fais plus de mal que de bien quand t'as les canines arrachées par une manifestation mal foutue,
tu crois que t'es dans les justes mais tu te bats pour une cause perdue,
Alors tu lâches, honteuse, le regard tombant autant qu'Icarus après son dernier vol,
J'suis désolée,
Mais tu comprends, Frieda,
T'es pareille,
Et quand j'ai gueulé pour les femmes dans les manifs,
J'lai fait aussi pour toi
C'est ta voix qui sonnait,
La mienne j'l'ai perdue, tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dis-moi que brûle encore cet espoir que tu tiens. (Frieda)   


Revenir en haut Aller en bas
 

Dis-moi que brûle encore cet espoir que tu tiens. (Frieda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À PLUS TARD, CROCODILE. :: ( NOUVELLE-ORLÉANS ) :: LES HABITATIONS-